Bienvenue !


Et si on recréait du sens ?

Début du 21ème siècle.
Crise oblige, les entreprises ont considérablement réduit la voilure des dépenses de formation, pilier pourtant incontournable du développement des compétences, de l’efficacité opérationnelle mais aussi du bien-être des équipes.

 

Oui mais voilà…
Petit à petit, certaines découvrent, souvent dans la douleur, que le mal-être ronge la structure à tous les niveaux.
Que les collaborateurs manquent de motivation, d’entrain, d’envie.
Qu’il y a eu perte de lien, de sens… et de valeur ajoutée.

Pour redynamiser les équipes, certaines font alors appel aux spécialistes des risques psycho-sociaux, d’autres au storytelling, d’autres encore aux séminaires de « Team building », aux pratiques créatives, aux salles de détente etc…

 

Et si la formation pouvait ELLE AUSSI répondre à cet enjeu ?
Elle qui est au coeur même du quotidien de l’entreprise et de ses acteurs ?
Telle est notre conviction.
Et telle est la vocation des
Pense-Bêtes®.
Celle de recréer du sens, retisser du lien, faire évoluer les mentalités et replacer l’Homme au centre de l’organisation.

Spécialistes des pédagogies innovantes, nous intervenons dans tous ces domaines où la dimension comportementale fait une VRAIE différence : management, conduite du changement, capitalisation et transmission des savoirs, relation client, management de l’innovation, développement personnel…

Et pour que les bénéfices soient durables, Les Pense-Bêtes® permettent une mémorisation à long-terme des bonnes pratiques et bons comportements dans l’entreprise.
Car que se passe-t-il lorsque les salariés sont en situation, doivent réagir à chaud, et donc potentiellement sous stress ?
Arrivent-ils toujours à retrouver le bon geste, le bon comportement, à l’adapter à la situation et à leur(s) interlocuteur(s), à l’appliquer ?

S’ils n’y arrivent pas…
Quelle valeur donner à ce qu’ils ont appris ?
Quelle image cela leur renvoie-t-il d’eux-mêmes ?
Quelle envie pour la suite ?

Le pouvoir des Pense-Bêtes® et du bon geste au bon moment, c’est de mobiliser en situation, même sous stress.

Parce qu’on aura établit une relation réflexe permettant de créer des déclics une fois de retour sur le terrain.

Parce qu’il s’agit d’outils utilisables à la ville comme à la scène, multipliant ainsi les occasions de les appliquer, de les tester, de se les approprier.
Et comme on ne retient vraiment que ce que l’on utilise…

Parce qu’enfin il s’agit d’une approche accessible à tous, plaçant l’apprenant au coeur même de son apprentissage et lui donnant ainsi l’envie et les clés pour poursuivre lui-même le voyage…