Les grenouilles sont cuites ! ou de la nécessité de prendre du recul

6 10 2010



Connaissez-vous l’histoire de la grenouille ?

« Laquelle ? » allez-vous me dire, tant il est vrai qu’entre l’histoire de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf, celle de la grenouille à grande bouche et tant d’autres encore, nous n’avons que l’embarras du choix !

L’histoire que je vais vous conter est tirée d’une expérience réelle (à ne pas reproduire à la maison !)
L’expérience de la grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite…

• Prenez une casserole d’eau froide, portez l’eau à ébullition puis jetez-y une grenouille vivante.
Que fait la grenouille ?

Elle saute immédiatement hors de l’eau !

• A présent, prenez une seconde grenouille (qui n’a pas subit le traumatisme de la première partie de l’expérience !), mettez-la dans une casserole d’eau froide.
Ensuite, mettez la casserole sur le feu et faites chauffer progressivement.
Que fait la grenouille ?

Elle meurt !

 
Au début, la grenouille est plongée dans un environnement connu = l’eau froide, tout va bien !
Puis l’eau devient tiède et ça n’est pas désagréable…
Mais lorsque finalement l’eau devient trop chaude et qu’elle commence à se brûler,
il est déjà trop tard !
Elle n’a plus suffisamment de force pour sortir et … meurt ébouillantée…

 
Nous aurions tort de nous moquer de la grenouille, car nombre d’entre nous ont connu, connaissent ou connaîtront son triste sort.

Pour cela, il suffit que le danger monte lentement…

  que le changement se fasse à la marge …

      nous nous adaptons alors par petites touches…

         quand il conviendrait sans doute de réagir énergiquement !

             et puis un beau matin, il est trop tard…

 

Un  exemple ?

Vous avez perdu 2% de part de marché tous les ans depuis 5 ans.
2% par an, c’est quasiment indolore.
Mais au bout de 5 ans, cela fait presque 10%.
Avez-vous pris la peine de réagir dès la première année ?
Si vous aviez perdu 10% d’un coup, alors sans doute auriez-vous réagi immédiatement…

 
Nous connaissons tous des personnes, des projets, des entreprises qui vont droit dans le mur et ne s’en rendent pas compte !
De l’extérieur, cela paraît souvent évident, mais pas lorsqu’on y est !

Car lorsque le danger monte petit à petit, cela n’incite pas à réagir !
C’est ce qui est arrivé à Polaroïd face à la montée du numérique, ou encore au Minitel (invention française !) face à Internet.
A présent qu’il est trop tard, ces entreprises peuvent témoigner de « l’effet grenouille »
 

Cela demande beaucoup de courage et de volonté pour sortir du cadre, de l’habitude, du quotidien… pour sortir la tête du guidon tout simplement !
Et se demander si l’on n’est pas en train de cuire…

 

Les grenouilles sont cuites, pensez-y !
Et rendez-vous le mois prochain !

Publicités

Actions

Information

2 responses

7 02 2011
MARIE Jean-Louis

Vos publications sont superbes, mais je reste sur ma faim.
Je suis en charge d’une association nommée les DCF ( Dirigeants Commerciaux de France) en Seine & Marne et nous faisons intervenir différents conférenciers sur des thèmes complètement différents mais tous accès sur la fonction commerciale.

12 04 2011
La morsure : une question de survie ? « Les Pense-Bêtes

[…] la cruelle mais ô combien apprenante histoire de la grenouille (racontée ici), voici celle des souris, à ne pas davantage reproduire à la maison ! Prenez quelques souris et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s