La morsure : une question de survie ?

12 04 2011


Après la cruelle mais ô combien apprenante histoire de la grenouille (racontée ici), voici celle des souris, à ne pas davantage reproduire à la maison !

Prenez quelques souris et parquez-les dans un endroit clos.
Et systématiquement, donnez-leur à manger dans le même coin.

Très rapidement, les souris comprennent et viennent d’elles-mêmes pour recevoir à manger lorsqu’elles ont faim. Au bout de quelques jours, à chaque fois que l’une d’elles vient manger dans ce coin, elle reçoit à manger mais également… une décharge électrique !
Cependant les souris n’ont pas le choix : si elles veulent manger, alors elles recevront une décharge.

Face à cette situation, on observe deux types de réactions : Lire le reste de cette entrée »

Publicités




La VRAIE loi du plus fort ou comment manager avec équité

7 07 2010


Imaginez…


Vous managez une équipe de 10 personnes qui compte :

• 3 fortes têtes, leaders d’opinion et toujours en train de râler,
• 5 collaborateurs impeccables sur qui vous pouvez toujours compter,
• et 2 collaborateurs dont les résultats laissent à désirer…


Vous avez 3 augmentations de salaire à attribuer : à qui allez-vous les accorder et pourquoi ?


Prenez quelques secondes pour répondre à cette question…

…………………………………………………………………………………………………………………. Lire le reste de cette entrée »





Protégé : Le Porteur d’eau ou quand le recadrage change tout

1 08 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :





Le piège à ours ou l’escalade symétrique

1 04 2009

Pour attraper un ours, les indiens du Canada utilisent un piège très rudimentaire mais terriblement efficace !

Cela consiste à enduire une grosse pierre de miel, puis à la suspendre à une branche d’arbre.
Lorsque l’ours sent ce qu’il croit être une gourmandise, il tente d’attraper la pierre en lui donnant un coup de patte.
Ce faisant, il crée un mouvement de balancier et paf ! la pierre vient le frapper.

L’ours s’énerve et cogne alors de plus en plus fort.
Mais plus il cogne, et plus il se fait cogner… jusqu’au KO final… Lire le reste de cette entrée »